Sujet_73

Québec   2001

F   22 ans

Genre de texte
Témoignage

Type de récit
Plusieurs épisodes

Thème
Le rêveur est habillé de façon inappropriée


Caractéristiques
Amitié



Rêve 2

La réception

Je rêve que je suis avec mon ancien patron dans son auto et je suis en pyjama. Je ne sais pas trop ce qui se passe, c’est flou, mais je sais qu’on se dirige vers la compagnie où je travaillais. Et alors je me souviens qu’on tourne le coin où la compagnie est située et je remarque que les portes ont changé de place et la réception aussi. Et alors je me rappelle m’être exclamé: «Ah! C’est très bien qu’ils aient changé ça. J’ai toujours pensé que la réception représentait la compagnie et là, c’est vraiment beau.» Voici une description de la réception: on voit des escaliers qui montent et, en haut, c’est comme une mezzanine. D’un côté, il y a un salon super confortable avec télévision et «lazyboy» pour recevoir les visiteurs. À l’endroit où ça se termine, il y a un vide et, de l’autre côté, il y a le bureau et la réceptionniste sur un mur rempli de miroirs. Elle semble petite et éloignée. La seule façon de se rendre à son bureau, c’est par une porte derrière son bureau (la porte est aussi faite de miroirs). Seule la réceptionniste peut y accéder. Alors je me rappelle me trouver dans le salon des visiteurs, assise confortablement dans le «lazyboy», toujours en pyjama, et d’être en train de regarder la télévision. Mon ancien patron est assis sur le «pouffe» à côté de moi. Il faut mentionner aussi que là où il y a la réceptionniste, c’est très éclairé, plein de lumière à cause des miroirs. Puis là, je regarde l’émission de télévision, c’est un téléroman. C’est l’histoire d’un jeune homme qui tombe amoureux d’une fille plus âgée. Le jeune s’empêche de faire quoi que ce soit. Alors, mon ex-patron me dit: «Il ne devrait pas faire ça, il devrait s’ouvrir à elle.» C’est flou. Je me rappelle qu’il élabore des théories sur la façon dont les hommes doivent s’ouvrir graduellement aux femmes. Je me rappelle aussi avoir eu en même temps la vision d’un lys mauve fermé et qui s’ouvre de plus en plus. Je me rappelle avoir vu mes pantalons de pyjama et m’être dit que je ne devrais pas rester aussi longtemps dans un endroit comme celui-ci habillée de la sorte.

Page d'accueil

- +